Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Les troubles du plaisir féminin

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Les troubles du plaisir féminin
Toutes les vidéos >

Pourquoi je pense que François est un manipulateur ; décodage

Mardi, 3 Mai, 2016 - 17:26

C'est la grande mode on parle beaucoup de pervers manipulateur  . À mettre un peu , tout le monde sur ce syndrome on  s’en empare et vide le terme de sa substance. On brouille les pistes. Personnellement je parlerais  de manipulation car c’est ce qu’il se passe au niveau relationnel.

Un certain nombre d'items est necessaire  pour permette identifier ce comportement. Un manipulateur est une personne qui fluctue , qui tire des  ficelles et trois fonds de pensées principaux.

En réalité, un ou une manipulateur (trice) est une personne qui a un  visage et un masque.  Le masque est porté à l'extérieur en public et à l'intérieur (couple, famille) c'est son vrai visage qui s'exprime. Toujours est-il , ces gens sont profondément malveillants, il ne faut pas leur prêter une humanité qu'elle quelle soit.

 les victimes sont les seules à voir ce qu’il se cache sous le masque.

Ils utilisent généralement  4 ficelles  principales pour manipuler

Pour arriver à leurs fins, ils utilisent quatre ficelles, toujours les mêmes, ils ne savent faire que ça.

1. La séduction

  •  Par les flatteries :

La séduction est faite de flatteries, et ça marche. Etre flatté complimenté, fait du bien , on a tous plus ou moins un égo à nourrir.  Nous sommes, par conséquent, tous susceptibles de tomber dans le panneau.

  • Par les promesses :

Les manipulateurs sont des personnes qui vont vous faire énormément de promesses, qui ont des solutions pour tous les problèmes. Ce sont de véritables couteaux suisses. Là aussi, il est difficile de résister dans la théorie ils vous apportent tout ce que vous attendiez un plateau. On peut mettre des jours, des mois, voire des années à s’apercevoir qu’ils n’ont pas tenu leurs promesses.

  •  Par le mimétisme :

Cet aspect est le plus redoutable de la  manipulation. Ces personnes se mettent en miroir, elles pensent comme vous, disent ce que vous voulez entendre, sont de votre avis, partagent vos valeurs, aiment les mêmes choses que vous, se mettent à parler comment vous, utilisent les mêmes expressions etc... Comment y résister ? Vous avez votre double.

2. La victimisation

De vrais  Calimeros ! Ils se retrouvent toujours dans la posture de la victime, pleurnichent, jouent la comédie, et ça fonctionne au point que l'on  en oublie les vraies victimes. Ils excèlent dans  la paranoïa haut de gamme. Ils ont l’art de retourner les situations pour que ce soient eux que l’on prenne en pitié.

3. L’intimidation

Ils/elles  sont  sont en permanence dans le rapport de force, le chantage affectif. Il y en a qui sont plus directs – "si tu me quittes, je te tues" – et d’autres chez qui c’est beaucoup plus insidieux plus subtile . Toujours est-il que, petit à petit, on sent un danger et se met à les craindre.

4. La culpabilisation

Ce n'est  jamais de leur faute. C’est toujours vous le problème, toujours la faute des autres.

Trois pensées occupent majoritairement leur esprits

Outre ces "ficelles", les manipulateurs ont trois fonds de pensées principaux.  

1. "Cause toujours"

Un manipulateur de tout ce  que vous pouvez penser, ressentir . Vous pouvez parler, pleurer, supplier ;  Quoi qu’il en soit, le manipulateur n’en fera qu’à sa tête. L'empathie est un mot qui est exclu de son vocabulaire.

2. "Tiens, c'est bien fait pour toi"

Ils adorent vous prendre en défaut , alors il ou elle ne sera jamais clair et comme ça il pourra plus facilement vous humilier vous rabaisser.

3. "Je me repli"

Quand un(e) manipulateur se rend compte que la victime se rebelle et  ou menace de le quitter, il rentre dans sa   phase "dite de repli", c’est-à-dire qu’il bat en retraite, met son masque , un tour de  passe passe,  que l'on prend pour un vrai  revirement de situation, mais attention c'est pour  mieux  revenir à l'attaque. On revient donc à la ficelle de la séduction, et c’est un cercle vicieux.

A savoir et à ne surtout pas oublier

On ne peut pas soigner un manipulateur.... et alors ???

Les manipulateurs sont, de manière générale, profondément malveillants. Ils traversent la vie en étant remplis  de colère, ce sont des boules de haine. Ce qui différencie les pervers narcissiques des manipulateurs plus "ordinaires", c’est leur niveau de sadisme et de cruauté.

Pourquoi sont-ils comme ça ? 

j'aurai tendance à vous dire , ne cherchez pas à comprendre ; FUYEZ , ne cherchez pas à les sauver :  il faut vous sauver vous ... mais ...

Quant à savoir d’où vient cette malveillance, la réponse est compliquée et probablement multifactoriels. Le manipulateur au dela de son couple vis également  des relations manipulatrices avec un parent , frère , soeur, père , mère ou bien un  collègue de travail. 

Pour moi, il n’est pas possible de soigner ces personnes, et cela pour plusieurs raisons simples.

Tout d’abord parce qu’ils ne sont pas demandeurs de soins, ils sont fiers de ce qu’ils sont et ne se reconnaissent pas comme ayant un problème, ils pensent qu'ils ont du caractère et surtout qu'ils détiennent la vérité.

- Ensuite, leur système de pensée est complètement "clos" face à une autocritique qui est absolument  impossible ; or on ne peut pas travailler correctement en thérapie si la personne n’assume pas sa part de responsabilité.

- Enfin, les manipulateurs mentent aux thérapeutes,  ils essaient même de les manipuler, de faire adhésion avec le thérapeute, au détriment du partenaire. . Quand je les reçois, je vois bien qu’ils ne viennent en consultation  que pour endormir leur partenaire. Le manipulateur ne vient en consultation de couple  que pour donner l’illusion qu’il va changer. En général, il ne vient qu’à deux rendez-vous et annule la troisième séance, quand il voit qu'il est mis à nu.

Quoi faire ? Un cadrage est par contre possible et nécessaire

À défaut de pouvoir les soigner, je pense par contre que nous pouvons tenter de les cadrer. Dans la plupart des cas la victime , le partenaire n'arrive pas  à rompre (ce qui serait sa seule issue vers le bonheur) Il convient donc de lui des outils afin de limiter l'espace de nuire du partenaire manipulateur. Veut-il le faire ? peut-il le faire ? toujours est-il le partenaire du manipulateur lorsqu'il n'arrive pas à partir, à souvent honte et il est très fréquent qu'il ne revienne pas en consultation. Lorsqu'il re-consulterera ce sera le plus souvent avec un autre thérapeute. L'emprise est trop forte il n'arrivent pas à se liberer de lien toxique , ils continuent alors malgré la prise de conscience et le diagnostic à etre une victime, mais consentante cette fois. 

L'ambience globale  notre société  actuelle tend à  donner une impunité aux manipulateurs bien cachés dans leur déguisement de victime. 

Pour ne plus ou moins  être manipulable, il faut avant tout accepter l’idée que ces gens-là existent, qu’ils sont délibérément malveillants et sournois. Ensuite, il faut fixer des limites à sa propre tolérence  et travailler sur un objectif de devenir  d'asertif .

"Le respect de soi même" cela ne se met pas en option dans la corbeille de mariage , c'est une évidence et cela  s’impose. C’est au partenaire victime de poser ses  limites à l'autre . Avec un manipulateur, c'est  une nécessité vitale et c'est surtout fatiguant et usant au quotidien.

Pour en revenir à mon cas clinique "francois"

c'est un vrais manipulateur :

 il a isolé sa partenaire de tout son cercle amical et elle se retrouve seule avec lui. Il peut ainsi exercer sa manipulation sans témoin "gênant" elle est donc à sa merci. 

Il veut la soumettre à une sexualité libertine qu'elle n'a pas choisi , il tente ainsi de lui faire comprendre qu'elle a des dysfonctions sexuelles ce qui n'est pas le cas. 

Lors de leur rencontre , on voit très bien François avec son masque de victime, qui se plaint de sa compagne précédante  et dans la consultation que l'on a eu ensemble il tente de se plaindre auprès de moi.

Il souffle le froid et le chaud en permanence. Le froid lorsqu'il n'a pas ce qu'il veut , le chaud lorsqu'elle resiste et qu'elle s'affirme. 

Bref un bon cas clinique de "manipulateur" 

Qu'en est t-il aujourd'hui de martine ? 

J'ai revu Martine une ou deux fois après , François lui a déconseillé de continuer à venir me voir car selon lui je souhaite la fin de leur couple.

Elle a réussi à mettre un terme à la relation pour quelques mois , puis elle y est revenue , puis repartie, puis revenue. Elle a même fait l'expérience d'une sexualité "plurielle" dans laquelle elle ne s'est pas retrouvée. Il l'a poussé très loin , elle était très "déprimée". Elle a mis une nouvelle fois terme à la relation et ce pour quelques mois. Et au dernières nouvelles , elle y serait revenue (je suis en contact avec son médecin). Régulièrement elle m'appelle pour me demander un rendez-vous , ou elle me dit "cette fois ci je suis décidée à le quitter définitivement" La plus part du temps , elle annule le rendez-vous. A suivre.......

 

 

 

 

 


Commentaires

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.