Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Le facesiting une pratique sexuelle particulière

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Le facesiting une pratique sexuelle particulière
Toutes les vidéos >

Dossier du même thème

La fréquence des rapports sexuels

Lire le dossier

Folder La fréquence des rapports sexuels
Tous les dossiers >

Les préliminaires indispensables pour la qualité de la relation

Les préliminaires  indispensables pour la qualité de la relation

LA MONTEE DE L'EXCITAITON SEXUELLE PASSE BEACOUP PAR LES PRÉLIMINAIRES

 

Les préliminaires sont pour la femme, l'homme, le moment de s'explorer de façon intime. Les caresses, des baisers échangés dans cette atmosphère intime, vont permettre la montée de l'excitation sexuelle.

Les préliminaires amoureux sont l'avant-goût de l'orgasme. Ils commencent dès que les deux partenaires établissent un contact charnel dans un espace intime. Les préliminaires sont avant tout l'expression de tendresse. Ils expriment la volonté de faire plaisir à l'autre. L'objectif des préliminaires n'est pas d'atteindre l'orgasme, mais bien de le préparer. Le but est de faire monter l'excitation sexuelle qui aboutit à la phase d'orgasme. Grâce aux préliminaires la femme va mouiller, facilitant la pénétration. L'homme va "bander" obtenir une érection stable et durable afin de pouvoir pénétrer sa partenaire.

 

Quoi faire pour les préliminaires ?

 

Caresses et baisers

Les zones érogènes sont particulièrement sollicitées à ce stade de l'acte d'amour.

Les préliminaires peuvent  être graduels. Généralement on commence par les baisers qui normalement ouvrent généralement la marche avant que ne s'installent les caresses sur les zones érogènes secondaires (le cou, derrière les oreilles, les seins, dans le creux de la cheville...). Lorsque l'excitation monte, les caresses et les baisers se font plus localiser sur les zones érogènes primaires (le pénis et les testicules chez l'homme, la vulve et le clitoris chez la femme, l'anus chez les deux sexes).

Toutes les variantes de caresses et de baisers peuvent être testées à l'occasion des préliminaires (chatouillement, pincement, succion, léchage...). La masturbation réciproque est aussi une bonne manière de faire monter le désir.

 

Fellation et cunnilingus

La fellation peut être considérée comme un préliminaire la femme  peut bien sur sucer et lécher le pénis, mais aussi les testicules de son partenaire.

Le cunnilingus qui consiste pour l'homme à lécher la vulve de sa partenaire, à titiller son clitoris avec sa langue s'inscrit également dans le processus des préliminaires. La femme peut tout à fait déclencher un orgasme pendant cette caresse, ce qui ne l'empêchera pas ensuite de poursuivre sur une pénétration orgasmique. L'homme peut aussi stimuler sa partenaire avec ses doigts

La fellation et le cunnilingus sont des caresses sexuelles fortes. Lors des préliminaires puisqu'ils impliquent pour celui ou celle qui le donne d'abandonner un temps son plaisir personnel pour ne prendre en compte que le plaisir de l'autre. A l'inverse, celui ou celle qui reçoit la fellation ou le cunnilingus s'abandonne à son partenaire dans ce qu'il a de plus intime. La confiance et la tendresse sont donc pour les deux des incontournables.

 

Les femmes plus sensibles aux préliminaires  ?

 

De manière générale, il semble que les femmes ont besoin de plus de temps que les hommes pour atteindre l'excitation suffisante à un rapport sexuel orgasmique.

Nous avons mis un sondage sur le site il y a presque deux mois afin de vérifier cette hypothèse

Analysons le résultat.

Au vu des résultats du sondage, on peut constater que la majorité des gens qui ont répondu pensent que les préliminaires sont indispensables dans la relation sexuelle et dans la relation à l'autre tout court. Pour 35 % des hommes et 37% des femmes pensent que les préliminaires sont un moment important et indispensable d'échange.

Même si dans les extrêmes soit par lesquelles il ne faut que cela prenne trop de temps (entre cinq et 15 minutes).

Globalement on pourrait penser que l'idée répandue par laquelle les hommes n'aiment pas les préliminaires est peut-être fausse ?

 

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.