Contactez votre praticien pour une réponse immédiate !

Contacter >

Vidéo

Comment se déroule un entretien avec un sexologue (p-1)

Voir la fiche - Lancer la vidéo

Play Comment se déroule un entretien avec un sexologue (p-1)
Toutes les vidéos >

Dossier du même thème

La sexualité des seniors ? Comment entretenir sa sexualité après 50 ans ?

Lire le dossier

Folder La sexualité des seniors ? Comment entretenir sa sexualité après 50 ans ?
Tous les dossiers >

Vivre sa sexualité après 60 ans et jusqu'au bout de la vie

Vivre sa sexualité après 60 ans et jusqu

Hommes âgés, sexuellement plus actifs que les femmes

 

J'ai 70 ans j'ai toujours envie de faire l'amour et je le revendique

 

On imagine mal ses parents et encore moins ses grands-parents faisant l'amour, ce n'est pas très glamour comme image. Deux vieux en train de se faire des choses : quelle indécence! Des seins qui tombent, une peau desséchée et flétrie, des testicules qui pendent ... Et pourtant si la fraîcheur des corps n'est plus au rendez-vous, le désir est toujours là, bien présent et c'est tant mieux.  Quel magazine oserait illustrer "un couple de vieux nus" et bien, nous, nous osons. Une étude publiée dans le dernier numéro du très sérieux British Medical Journal vient confirmer et nous conforter que l'avancée dans l'âge ne serait pas une mort annoncée à la sexualité. Ce travail qui se base sur deux enquêtes menées auprès de la population américaine, les hommes de 55 ans en bonne santé ont encore en moyenne, près de quinze années de vie sexuelle contre dix ans et demie pour les femmes. Et inversement, plus la sexualité est fréquente et satisfaisante, meilleure est la santé, y compris aux âges avancés de la vie.

La première enquête (1995-1996) portait sur 3.000 personnes de 25 à 74 ans et la seconde (2005-2006) sur le même nombre de gens âgés de 57 à 85 ans. En pratique, le fossé, qui se creuse avec l'âge, est nettement plus profond parmi les 75-85 ans. Près de quatre hommes sur dix dans cette tranche d'âge se disent sexuellement actifs contre moins de deux femmes sur dix. Néanmoins, les différences sont moins importantes chez les personnes mariées ou qui ont un partenaire intime et parmi ceux déclarant alors une vie sexuelle, 70,8 % des hommes la jugent satisfaisante contre 50,9 % de leurs compagnes. Pour ses auteurs, ce travail confirme que ces différences sont en partie explicables par le statut conjugal (être marié, avoir un partenaire ou non). On s'en serait douté. D'autre part, près des trois-quarts des hommes, dans tous les groupes d'âge, indiquent avoir une partenaire. Alors que cette proportion tombe à 38,5 % chez les femmes de 75 ans et plus. La différence de longévité joue alors à plein. La sexualité des personnes âgées est un sujet hautement tabou. Un homme âgé exprimant du désir sexuel est caricaturé comme un vieillard lubrique, libidineux, courant après son aide à domicile pour lui "pincer les fesses". Il est catalogué alors de vieux vicieux alors qu'il est juste en train d'exprimer une volonté toujours présente de jouir d'un plaisir. Avoir le désir d'avoir du plaisir est un signe de vie, ne plus en avoir est un signe de mort. L'épanouissement sexuel reste constant et transcende toutes les catégories d'âges. Il ne faut pas oublier que nos papys boomers ont entre 60 et 65  ans qu'ils ne vont pas perdre aussi facilement un acquis si chèrement gagné à la fin des années 60, l'expression d'une liberté sexuelle complètement revendiquée et assumée. La sexualité des seniors devrait donc désormais être évoquée plus librement.

N'oublions pas non plus pour aider à cet épanouissement, l'arrivée du traitement substitutif hormonal pour les femmes, des pilules bleues pour les hommes.


Source: british médical journal
 

Une urgence ? Une simple question ? Besoin d'un RDV ?
Contactez votre sexologue !

Merci d'indiquer votre nom
Merci d'indiquer le contenu de votre demande.